Vous êtes ici : Accueil Reportages Singapour 2010 Actualités La délégation monégasque à son aise au village olympique

La délégation monégasque à son aise au village olympique

28/07/2021 : Crise sanitaire oblige, les représentants de la Principauté doivent faire face à pas mal de restrictions. Mais ils en ont pris l’habitude et n’ont pas l’intention que cela leur gâche ces Jeux.

Viie au village olympique delegation 

La délégation monégasque a rapidement pris ses repères au sein du village olympique. (photo Stéphan Maggi / COM)

Il a beaucoup été question du climat anxiogène qui allait s’imposer aux sportifs à Tokyo. Au sein du village olympique, les conditions de vie ne sont pas si désagréables, loin de là. La délégation monégasque y a rapidement trouvé ses repères. « On a du gel partout, tout le monde porte le masque correctement, on essaie de respecter les distances, mais en même temps on sent une dimension humaine. » Construit sur une langue de terre rectangulaire gagnée sur la mer dans la baie de Tokyo, le site est immense : 44 hectares, 21 tours d’immeubles résidentiels de 14 à 18 étages, une cantine de 3000 places sur deux niveaux (« On mange bien, avec une cuisine très variée »), un parc, des salles de gym et de loisirs, avec quelques consoles de jeu par exemple.

 

Bulle sanitaire stricte pour les athlètes et leur staff

Viie au village olympique repas

 

 

 

 

À la cantine, des plexiglass ont été installés sur des tables afin que chaque personne qui mange soit comme dans une boîte. (photo Stéphan Maggi / COM)

 

 

 

 

Installés dans le même immeuble que la France, le Maroc, la Jamaïque, Bahreïn, Andorre, le Sénégal, la Suisse, le Liechtenstein et la Hongrie, les Monégasques occupent trois appartements et un quatrième est transformé en pièce de vie commune, bureau pour le chef de mission Mathias Raymond et salle de soins pour l’ostéopathe Nicolas Pollano. 

Viie au village olympique soins osteopathe

 

 

 

 

Nicolas Pollano, ostéopathe de la délégation, aux petits soins pour les athlètes. (photo Stéphan Maggi / COM)

 

 

 

 

Les lits sont en carton renforcé, afin d’être recyclés en papier, comme les cloisons entre les chambres. Le village est un endroit particulièrement important pour les sportifs, car ils ne peuvent se rendre ailleurs à l’exception des lieux d’entraînement et de compétition. C’est la grande différence par rapport aux éditions précédents où les athlètes du monde entier pouvaient se retrouver au village, sociabiliser et sortir. Ici, pas de sorties pour faire du tourisme, des achats ou pour manger au restaurant. Tout le monde doit aussi réaliser un test antigénique salivaire quotidien et renseigner sa température sur une application smartphone de suivi médical.

Quand le tennisman Daniil Medvedev contacte Théo Druenne pour avoir un pin’s de Monaco

Même avec ces contraintes, aux Jeux Olympiques il n’y a aucun endroit similaire au village olympique. On y croise des champions toutes disciplines confondues, tous sont logés à la même enseigne. Et les histoires qui s’écrivent pendant les JO sont souvent très belles. Comme celle de Daniil Medvedev, le numéro 2 mondial de tennis (résident monégasque) qui a contacté sur le réseau social Instagram le nageur monégasque Théo Druenne (qu’il ne connaissait pas du tout) pour lui demander ni plus ni moins qu’un pin’s de Monaco.

Druenne Medvedev

 

 

 

 

Les deux se sont ainsi donné rendez-vous un soir au village. Le Russe a même immortalisé la rencontre par un selfie pris en toute simplicité avec le jeune Monégasque, lui postant un « good luck » (bonne chance) en commentaire. C’est aussi ça la beauté et la magie des Jeux olympiques.

 

 

 

 

 

 

 

Le tennisman russe Daniil Medvedev, numéro 2 mondial, posant avec la nageur monégasque Théo Druenne, après lui avoir demandé un pin’s de Monaco : quand la magie des Jeux opère. (photo DR)

 

 

 

Stéphan Maggi

Attaché de presse du Comité olympique monégasque

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Reportages Singapour 2010 Actualités La délégation monégasque à son aise au village olympique