Vous êtes ici : Accueil Autres Jeux Les Jeux Méditerranéens Almería 2005 Actualités Jeux des petits États d’Europe : un très bon cru à Malte

Jeux des petits États d’Europe : un très bon cru à Malte

Monaco termine 4e pays. Avec 33 médailles, les résultats enregistrés laissent augurer de belles promesses pour l’avenir.

Après une semaine intense de compétitions, l’heure est au bilan. En remportant 33 médailles (13 or, 8 argent et 12 bronze), les sportifs monégasques ont fait honneur aux couleurs de la Principauté pour cette 19e édition des Jeux des petits États d’Europe. Monaco a terminé à la 4e place derrière Malte, Chypre et le Luxembourg et devant l’Islande, Saint-Martin, le Monténégro Andorre et le Liechtenstein. Parvenir à se classer devant un pays comme l’Islande (fort de plus de 370000 habitants) est un résultat remarquable.

 Medailles Malte Manu Vitali Direction de la Communication 002

Les médaillés monégasques de ces 19e Jeux des petits États d’Europe de Malte. (Photo Manu Vitali / Direction de la Communication)

 

Giulia Viacava (natation) en très grand forme

Sur les dix disciplines, la natation est le plus gros fourvoyeur de médailles. Les nageurs de Michel Pou ont rapporté 12 breloques. Avec 7 médailles (3 or et 4 bronze), Giulia Viacava est incontestablement l’athlète de ces Jeux. Elle a éclaboussé de son talent la manifestation. La jeune nageuse (16 ans) a enchaîné multiplié les courses et il ne s’est pas passé un jour sans qu’elle ne monte sur les podiums. Théo Druenne (deux or) n’a pas été en reste. On retiendra aussi les résultats solides du judo (6 médailles en individuel, 2 par équipes), de l’athlétisme (3 médailles, toutes en or, dont deux pour Téo Andant), du tir (4 médailles), du tennis de table (3 médailles, Xiaoxin Yang ayant obtenu les trois couleurs, en simple, double et en équipe) et du tennis (2 médailles). De retour après 2009, la voile (ILCA 4) s’est illustrée, elle-aussi, en remportant un or avec le jeune Noah Garcia, tout juste 17 ans. Pour le rugby à 7 et la basket-ball 3x3, nouveaux sports au programme des Jeux, Monaco a échoué au pied du podium. Des quatrièmes places, synonymes de regrets, obtenues aussi par certains. Notamment en athlétisme : Olivia Vild (triple saut), le relais féminin 4x400m et Quentin Succo (5000m) ; en tir : Frédéric Porasso (pistolet 10m). Le squash (de retour après 2011) n’a pas démérité, loin de là. Mais le niveau était de très bonne facture. Difficile de performer au mieux derrière les grosses nations.

32 athlètes récompensés

Présent à Malte au début de la manifestation, le prince Albert II n’avait pas manqué d’évoquer que « ces Jeux et nos athlètes sont un reflet fidèle de l’image du sport monégasques et de ses potentialités. Notre délégation est la preuve de la très belle vitalité et de l’homogénéité du sport en Principauté. » Les résultats obtenus en attestent. En termes de statistiques, on peut relever que 32 sportifs (sur les 97 en lice, soit un tiers) repartent de Malte avec au minium une médaille. « Ces Jeux sont un succès. Nos sportifs avaient besoin de se retrouver pour et autour de cet événement après la pause forcée de 2021 due à la pandémie. » souligne Yvette Lambin Berti, secrétaire général du Comité olympique monégasque. « L’ensemble de nos athlètes doit être félicité, tous se sont montrés généreux et solidaires dans l’effort. Il convient de ne pas oublier leur encadrement (entraîneurs, dirigeants et staff médical) présent à leurs côtés au quotidien. L’esprit d’équipe a été formidable durant cette semaine. Le sport porté par les clubs, les fédérations et le Comité olympique monégasque contribue à une fierté et une dynamique locale importante, avec de vraies valeurs. C’est un message fort, porteur d’espoir et de promesses pour la jeunesse et l’avenir. » La 20e édition des Jeux des petits États d’Europe se tiendra en Andorre en 2025.

Stéphan Maggi
attaché de presse du Comité olympique monégasque

--

 

 

 partenaires olympiques

 

Vous êtes ici : Accueil Autres Jeux Les Jeux Méditerranéens Almería 2005 Actualités Jeux des petits États d’Europe : un très bon cru à Malte