Vous êtes ici : Accueil Fédérations Gymnastique Actualités Xiaoxin Yang : « Dans ma tête, j’étais très forte »

Xiaoxin Yang : « Dans ma tête, j’étais très forte »

La pongiste monégasque aura dominé de manière impressionnante la compétition. Elle se confie après son titre décroché à Oran.

Elle en rêvait, elle l’a fait ! A 34 ans, Xiaoxin Yang (12e mondiale) a décroché l’or aux Jeux méditerranéens. Sur les huit rencontres disputées, la Monégasque n’a concédé que deux sets. La représentante de la Principauté revient sur cette très belle performance.

Comment analysez-vous ces trois jours de compétition ?

« Après une entrée en matière facile mardi, j’ai eu un match difficile contre la Française mercredi matin. ça m’a réveillée. Après cette victoire 4-2, j’ai analysé et j’ai réussi à rebondir. Et je n’ai plus perdu un seul set. »

On vous a sentie très sereine ?

« En quarts, demi et lors de la finale, je ne pensais pas pouvoir gagner à chaque fois 4-0, face à des adversaires de qualité. J’ai très bien joué sur chaque point important. J’ai été très sérieuse et concentrée à fond. Sur les trois dernières rencontres, dans ma tête, j’étais très forte. »

 Xiaoxin Yang tennis de table podium Oran 2022 Nacho Casares Montoya Comite Olympique Espagnol

 (Photos Nacho Casares Montoya - Comité Olympique Espagnol)

Après l’argent en 2018, vous étiez venue à Oran pour gagner l’or ?

« J’avais vraiment envie de remporter ces Jeux ! La présence du prince Albert II lors du quart de finale m’a donné encore plus de force. Les autres membres de la délégation sont aussi venus m’encourager depuis le premier match, ça m’a également motivée et poussée. Il y a eu un très bel esprit d’équipe et une grande solidarité. »

Qu’est-ce qui a fait la différence par rapport à il y a quatre ans ?

« Après la naissance de ma fille, physiquement je n’étais au top à Tarragone. Là, je ne suis pas fatiguée. J’ai également joué plus intelligemment, en changeant de système. »

Quelle sera la suite à présent pour vous ?

« Je vais couper pendant trois jours, mais après je vais reprendre l’entraînement à Monaco. D’autres compétitions m’attendent, notamment à Budapest, avec pour objectif d’intégrer le top 10 mondial à moyen terme. J’ai certes gagné l’or à Oran, mais demain je repars de zéro. » 

Les autres résultats

Kylian Vatrican et Marie Charlotte Gastaud athletisme Oran 2022 COM

 

En athlétisme (400m haies), Marie-Charlotte Gastaud (23 ans) a battu son record personnel, avec un chrono de 1’04’’34. « Elle est partie sur son rythme, sans vouloir aller vite. Elle s’en est tenue à son plan de course. » confie Frédéric Choquard. (C’est Didier Boinon qui entraîne Marie-Charlotte à l’ASM). « Elle s’est battue jusqu’au bout. C’est une belle satisfaction. L’objectif sera de se qualifier pour les France Open.»

Sur le 100m, le jeune Kylian Vatrican (18 ans) connaissait sa première sortie internationale lors de ces Jeux méditerranéens. Il a signé un temps de 11.50. « Il espérait faire mieux que son record de 11.35,  il a sans doute été un peu tétanisé par l’enjeu. Cette expérience doit lui servir pour les prochaines échéances, notamment les championnats du monde juniors à Cali (Colombie) début août. »

 

Kylian Vatrican et Marie-Charlotte Gastaud. (Photo COM)

 

 

Stéphan Maggi

Attaché de presse du Comité olympique monégasque

Vous êtes ici : Accueil Fédérations Gymnastique Actualités Xiaoxin Yang : « Dans ma tête, j’étais très forte »