Vous êtes ici : Accueil Historique

Historique du Comité Olympique Monégasque

 

" Il faut internationaliser le sport et organiser de nouveaux Jeux Olympiques "

 

Telle fut l'idée qu'émit pour la première fois le 25 novembre 1892, le français Pierre de Fredi, Baron de Coubertin, lors du cinquième anniversaire de la fondation de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques. Dix neuf mois plus tard, un congrès international réuni à la Sorbonne, vota à l'unanimité le rétablissement des Jeux Olympiques et la constitution d'un comité international. Les jeux olympiques modernes étaient nés.

 

En ce début de vingtième siècle, la Principauté de Monaco se veut déjà à l'avant-garde des progrès de l'Humanité. Sur le plan sportif, les manifestations se multiplient. Elles sont généralement présidées et organisées par un mécène, le Comte Albert-Gautier Vignal. En 1907, son désir est de représenter la Principauté au sein du Comité International Olympique, que préside son grand ami, le Baron Pierre de Coubertin.

 

Un an plus tard, Monaco devient la 25ème nation membre du CIO ; le comte Gautier-Vignal représentera la Principauté jusqu’en 1939. Il appliquera pour Monaco toutes les directives et son action à la tête du "comité" olympique monégasque, alors simple organe d'information, sans structures officielles, se poursuivra pendant une douzaine d'années avec une égale conviction.

 

 

 

Le 29 mai 1942, l'Ordonnance Souveraine n° 2637 institue un Commissariat aux Sports pour contrôler, coordonner et diriger toutes les activités sportives de la Principauté. M. Robert Marchisio, alors adjoint au maire (Délégué aux Sports) et vice-président du Comité Olympique Monégasque est le premier Commissaire aux Sports, nommé par l'Ordonnance Souveraine n° 2638. Il préside à ce titre un Comité de six membres de nationalité monégasque qui forment le Comité National des Sports.

 

Durant la saison 1945-1946, de grandes manifestations sportives sont organisées en Principauté, les représentants de Monaco s'illustrent dans toute la France. Le Comité National des Sports est bientôt porté à douze membres, tous de nationalité monégasque, chacun représentant une activité sportive. Il gère toutes les installations de la Principauté, donne son avis au Commissaire aux Sports, le Docteur Etienne Boéri, sur les aménagements et améliorations à y apporter.

 

C'est en 1953, par l'Ordonnance Souveraine n° 688 du 31 décembre 1952 sous le patronage de S.A.S. le Prince Rainier III, que le Comité Olympique Monégasque, qui célébrera cette année 2007 son centenaire, a été officialisé.

 

Les membres du Comité International Olympique :

  • De 1908 à 1939 : Comte Albert Joseph Gautier-Vignal
  • De 1949 à 1950 : S.A.S. Le Prince Rainier III de Monaco
  • De 1950 à 1964 : S.A.S. Le Prince Pierre de Monaco
  • Depuis 1985 : S.A.S. Le Prince Albert II
Vous êtes ici : Accueil Historique